l'amour entre deux filles

 

 

l'amour entre deux filles

Cathy, une nouvelle voisine, est arrivée dans ton immeuble. Et vous êtes devenues amies très rapidement toutes les deux. Un après midi de la semaine dernière, Cathy a profité de l'absence de ses parents pour t'inviter chez elle. Autour d'un coca, vous vous êtes mises à discuter de la mode. Elle t'a proposé d'essayer ses vêtements et de te prêter ceux qui te plairaient. Une grande complicité s'est installée entre vous. Cathy a alors profité de cet instant d'intimité pour te prendre par les épaules, pour t'embrasser et te caresser.

Et si tu trouvais cette expérience agréable, ou meme géniale?
 Et puis elle a voulue aller plus loin. vous avez échangé des gestes très tendres. Tu as eu mal à admettre que tu as trouvé ça agréable, géniale même.Depuis, tu te demande avec horreur si, par hasard, tu n'es pas lesbienne! Pourtant tu aimes bien les garçons, ils ne te repoussent pas du tout. Tu les trouves très sexy et plutôt attirants. Tu as déjà couché avec ton petit ami il y a quelques mois. Mais ce n'était pas aussi bien qu'avec Cathy. Avec ton copain tu n'as eu autant de plaisir. Et tu n'arrives pas à savoir quels sont tes sentiments exacts pour Cathy. En es tu vraiment amoureuse? Tu ne sais pas très bien ce qui t'arrive et tu as l'impression d'être un peu perdue ! L'homosexualité féminine est le fait d'être sensuellement attirée par des femmes. On ne dira jamais assez que ce n'est ni une maladie ni une anomalie mentale. Il n'y a donc pas de honte à avoir de tels sentiments. Cependant, avoir fait l'amour avec une fille une fois dans sa vie, ne veut pas dire que l'on soit vraiment lesbienne. Une enquête très récente montre qu'actuellement prés de 20% des adolescents se demandent s'ils ne sont pas homosexuels. Tu vois que tu es loin d'être la seule personne qui soit confrontée à cette question.

à l'adolescence, on est à la recherche de son identité sexuelle.
L'adolescence est une période où l'on change, où l'on évolue considérablement. C'est aussi une phase de construction. C'est encore l'époque où l'on cherche des réponses. L'identité sexuelle n'est pas définitivement établie. Et tenter des expériences est tout à fait normal. Tu as déjà eu un rapport sexuel avec un garçon, mais tu avais un peu peur de faire l'amour avec lui. Le corps d'un homme est diffèrent, sa sexualité est inconnue et mystérieuse pour toi. Avec une fille, tu as trouvé ça plus simple, moins impressionnant, plus naturel.Une fille a les mêmes réactions que toi, tu as alors presque la sensation de caresser ton propre corps. Il existe une complicité féminine qui facilite les rapports et qui peut conduire jusqu'à des gestes sexuels. De la même façon qu'avec un garçon, la limite entre l'amitié et l'amour n'est pas toujours très nette. Donc, ne panique pas si tu es allé jusqu'à faire l'amour avec ta copine. Cela ne se reproduira peut-être pas. Comme toi, elle est sans doute choquée par votre expérience étrange. Si tu as déjà fait l'amour avec un garçon et que tu n'as pas eu de plaisir avec lui, ce n'est pas très grave. la "première fois" est rarement complètement réussi. Mais, maintenant que tu as ressenti un orgasme avec une fille, tu te sens angoissée. Tu t'imagines que tu n'auras plus jamais de plaisir avec un garçon et que tu ne pourras trouver ton épanouissement physique qu'avec une fille. Tu te trompes probablement.

Aujourd'huit, tout est permis, mais il reste la peur d'être anormale.
Un garçon, surtout jeune, manque parfois d'attention, de douceur, de tendresse et d'expérience. Il néglige souvent les préliminaires et est quelquefois maladroit. Mais ils ne sont pas tous comme ça. Et lorsque tu tomberas amoureuse d'un garçon plus expérimenté, plus attentif et plus câlin, toutes les conditions seront réunies pour que tu aies du plaisir avec lui.Etre homosexuelle ou supposer que l'on pourrait l'etre, peut déclencher des crises d'angoisse.Aujourd'huit c'est vrai que, tout est permis. Mais il reste la peur d'être"anormale"! Si tu te sens coupable de ton attirance pour les filles, tu ne dois pas garder tout ça pour toi. Il faut en parler, ne pas hésiter à aller consulter un psychologue, ton médecin ou une personne en qui tu as confiance. Tu peux en discuter avec une copine. Tu seras étonnée de constater qu'elle a connu les mêmes sentiments que toi un jour ou l'autre. Le silence, seule, face à ces problèmes, ne permet pas de les résoudre.Tant que l'on n'est pas adulte, il est trop tôt pour savoir quelle sera sa vie future et, quel que soit le choix sexuel que l'on fait, l'important c'est d'être bien dans sa tête. Si tu sens que tu seras plus heureuse avec une fille qu'avec un garçon, inutile de te culpabiliser. L'essentiel reste toujours l'amour...

LA BISEXUALITÉ

L'identité sexuelle se détermine à l'adolescence.

Avant, chaque individu a ce que les psychologues appelle une ambivalence sexuelle.

En plus simple, cela signifie que les enfants sont inconsciemment attirés autant par les deux sexes.

Sans forcément s'en rendre compte, tout le monde a vécu cette situation.

Arrivées à l'âge adulte, certaines personnes n'ont pas résolu ce choix et aiment, également, les hommes et les femmes.

Ce sont des bisexuels.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Affeftodath (site web) 24/12/2012

site.ru

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Ouah ! Programme de fidélité

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

TOUS DEVENUS FOUS DIRECTEMENT DANS VOTRE BOITE MAIL

inscription newsleters